Isolation extérieure des murs : les aides financières

Dans le cadre d’une nouvelle construction ou en matière de réhabilitation, l’isolation est une étape cruciale. Nous le savons tous : isoler par l’extérieur offre de nombreux avantages.  Mais, c’est un investissement qui peut être relativement élevé. Heureusement, qu’il existe pas mal d’aides financières pour limiter le montant de l’investissement. On compte notamment : l’aide du gouvernement à 1€, la prime énergie, le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), le programme « Habiter mieux sérénité », l’éco-prêt à taux zéro et Prime Rénov’. Découvrons en détail chacune de ces aides.

L’aide du gouvernement à 1€

Vous envisagez d’améliorer la performance thermique de votre habitat pour la rendre plus confortable ? Ou bien valoriser votre bâtiment en vue d’une vente ? En effet, un logement bien isolé ne laisse pas passer la fraîcheur en hiver, ni la chaleur en été. Elle permet de faire des économies d’énergie. Tenez, une étude du Ministère de l’écologie indique qu’isoler ses combles permet de réaliser une économie d’environ 400€/an sur votre facture de chauffage. Intéressant !

Le programme Certificats d’économie d’énergie (CEE), vous propose sous conditions, certains travaux à 1 euro symbolique. Peut-on vraiment profiter d’une isolation à 1€ ? Qui peut être éligible ? Quels sont les travaux concernés ? Réponse dans les sections suivantes.

C’est quoi les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) ?

En 2005, dans le cadre de la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique), l’Etat central à instruire les fournisseurs d’énergie (EDF, ENGIE, Total…) à se rendre actif auprès des consommateurs concernant l’efficacité énergétique. Ils ont reçu pour mission d’aider les ménages à financer leurs travaux d’isolation. L’objectif est de limiter les déperditions énergétiques. Ces fournisseurs reçoivent des Certificats d’Economies d’Energie avec lesquels ils justifient la réalisation de leurs travaux sous peine de pénalités.

Au nombre des différentes actions, figure l’isolation à 1€. Comme son nom l’indique, « l’isolation à 1€ » permet aux ménages de faire isoler leur habitat pour la somme de 1€.

Quels sont les travaux concernés par ce programme ?

Le programme « isolation à 1€ » s’intéresse aux travaux d’isolation entre une pièce chauffée et une autre non chauffée. Je vous cité les travaux qui sont concrètement concernés par le programme :

  • Combles perdus
  • Sous-sols
  • Garages
  • Caves
  • Rampants
  •  Pignons
  • Vide sanitaire…

Qui peut bénéficier du programme de l’isolation à 1€ ?

Dorénavant, toute personne vivant en France, qu’il soit propriétaire ou locataire est éligible à ce dispositif. Il n’y a plus de conditions de revenus, ni de surface. Tout le monde, à la possibilité de faire des travaux de rénovation énergétique dans son logement à un prix symbolique, soit 1€.

Notez bien : les vides sanitaires, les caves, les garages ou encore les sous-sols, ne sont plus soumis à des conditions de revenus. Toutefois, les combles ou autres greniers perdus sont soumis à des conditions. Je vous invite   à prendre en compte la taille de votre ménage, votre revenu fiscal et votre région pour vérifier votre éligibilité à partir des tableaux suivants :

Tableau 1 : Plafond de ressources en Île de France

Taille du ménagePlafond de revenus ménages modestesPlafonds de revenus ménages très modestes
12491820470
23657230744
34392436080
45128942128
55867448198
Par personne en plus+73776059

Tableau 2 : Plafond de ressources : autres régions de France

Taille du ménagePlafond de revenus ménages modestesPlafonds de revenus ménages très modestes
11896014790
22772921630
33334626013
43895830389
54459234784
Par personne en plus+5617+4385

Le montant de votre prime est déterminé en fonction du plafond de ressources qui vous correspond.

Une autre information utile, celle des montants minimums versés de la prime par m 2 résumés dans le tableau 3.

Type de travauxMontant pour les ménages modestesMontant pour les autres ménages
Isolation des combles20 euros par m²10 euros par m²
Isolation de planchers bas30 euros par m²20 euros par m²

La prime auxquelles vous avez droit pourra être déduite de votre facture ou restituée par chèque, bons d’achats ou par virement.

La prime énergie

Avez-vous décidé d’isoler les murs extérieurs de votre habitat ? Vous faites bien. C’est ce qui motive l’Etat français et les fournisseurs d’électricité à verser une prime d’énergie à tout citoyen qui œuvre à réduire ses dépenses énergétiques. L’objectif est d’alléger le coût des travaux d’isolation. Découvrez les critères à respecter pour prétendre à la prime énergie.

Prime énergie : parlons critères

Pour être bénéficiaire, il vous faut impérativement :

  • confier les travaux d’isolation à un professionnel Reconnu garant de l’environnement (RGE).
  • avoir achevé le logement depuis plus de deux ans.
  • disposer d’un isolant dont la résistance thermique est supérieure ou égale à 3,7 m2.KW (R≥3,7 m2.KW).
  • disposer d’un isolant certifié ACERMI ou disposer d’un avis technique ou d’un document technique d’application (DTA) du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment).
  • Veillez aussi à ce que la facture remise par l’installateur respectent les exigences suivantes :
  • les dates mentionnées sur la facture doivent être identiques à celle mentionnées sur l’attestation ;
  • la date d’acceptation du devis doit être identique à la date d’engagement de l’opération renseignée sur l’attestation sur l’honneur ;
  • le SIRET du technicien est le même sur la facture et l’attestation sur l’honneur ;
  • la facture mentionne le type d’isolation des murs, la surface à isoler (en m²), la résistance thermique (en m².K/W) de l’isolant installé, et vos coordonnées (nom, prénom, adresse complète et adresse chantier si différente de l’adresse principale).

Prime énergie : parlons démarches

Les démarches pour bénéficier de la prime commencent bien avant les travaux et doivent être rigoureusement suivies. Pour cela vous devez :

  • effectuer d’abord une demande de prime.
  • réaliser ensuite les travaux.
  • renvoyer l’attestation sur l’honneur accompagnée des pièces justificatives (factures des matériaux utilisés et de la pose, certification de l’installateur, RIB)

Après ces démarches, vous recevrez votre prime par virement. Si vous désirez en savoir plus sur la prime d’énergie, je vous invite à lire le détail ici.

Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique)

Le CITE (Crédit d’impôt transition énergétique) est un instrument d’aide financière mis en place par l’Etat pour faciliter les travaux de rénovation énergétique. Il est accessible sous certaines conditions au propriétaire, au locataire ou à toute personne vivant sur le territoire français. Vous pouvez accéder à ce crédit d’impôt de l’ordre de 30% pour les charges liées au travaux d’isolation dans votre résidence principale. Le crédit s’applique sur les coûts des matériaux utilisés uniquement dans le cadre des travaux d’isolation. Veillez à la justesse de votre facture.

A présent, je vous explique de quelle manière s’applique le CITE. Supposons que vous effectuez une isolation thermique extérieure(ITE) de la paroi de votre logement, vous recevrez 150€ TTC par m².  S’il s’agit d’une insolation intérieure, vous recevrez 100€ TTC par m².

Avant de bénéficier de l’aide CITÉ,  le citoyen doit veiller à ce que :

 le logement à isoler soit son habitation principale (maison ou appartement, individuel) et situé sur le sol français.

La maison a une ancienneté de deux ans au moins.

Les travaux sont effectués par une entreprise d’isolation certifiée RGE. Les matériaux utilisés doivent être conformes aux normes définies par le dispositif CITÉ. Par exemple, pour l’isolation extérieure, vérifiez si la norme pour le coefficient thermique a été respectée (R≥ 3,5). Les matériaux doivent provenir uniquement de l’entreprise chargée de la pose.

L’entrepreneur lui fait un devis dûment signé. Il doit aussi faire inspecter sa maison par l’entrepreneur qui doit s’assurer de la qualité des matériaux. La date de la visite (avant le démarrage effectif des travaux d’isolation) doit figurer clairement sur la facture remise par l’entrepreneur.

Prenez note, avant de bénéficier du dispositif CITÉ dans le cadre des travaux éco-énergétiques, l’isolation extérieure des murs doit prendre en considération au moins 50% de la surface des murs extérieurs. Concernant les murs extérieurs en pigeon ou en façade, le CITE ne s’applique que sur les murs extérieurs.

Le programme Habiter Mieux Sérénité

« Habiter mieux sérénité est une aide financière versée par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) au foyer très modeste pour leur porter un coup de main dans les travaux de rénovation. Le programme concerne les propriétaires occupant un bâti individuel. Les propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétaires sont aussi élus. Le plafond de l’aide est fixé à 18 000 €.

Gardez ceci : seuls les logements qui ont plus de 15 ans à la date où la demande est formulée, et qui sont occupés à titre de résidence principale sont éligibles.

L’éco-prêt à taux zéro

Vous souhaitez mettre à neuf votre appartement sans faire d’avance de trésorerie ou payer d’intérêts ? Je vous recommande l’éco-prêt à taux zéro. Le dispositif en question est repoussé jusqu’au 31 décembre 2021.

Qui peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ? Cette aide concerne les propriétaires, les bailleurs et les copropriétaires. Il y a également les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés, dont au moins un des associés est une personne physique.

Réduisez votre facture n’énergie en faisant isoler votre habitation

Charpentier et menuisier depuis près de 10 ans, j'interviens régulièrement sur des chantiers en isolation par l'extérieur. J'ai décidé de créer ce site, afin de vous faciliter la recherche d'informations et la réalisation de votre projet d'isolation extérieur à moindre coût. Vous saurez tout ce qu'il faut savoir, puis vous pourrez demander 3 devis gratuits en moins de 5 minutes.

Isolation extérieur