Quelle épaisseur d’isolation thermique extérieure ?

En fonction de la météo, on est soit confronté à une chaleur excessive soit à des températures trop basses. En cas de températures trop basses, les factures de chauffage sont généralement exorbitantes et vivre dans son logement devient pour le moins pénible. Un moyen simple de pallier tout ceci est d’opter pour une isolation thermique extérieure de sa maison. Non seulement elle vous garantira des températures homogènes, mais aussi mettra en avant le mur de votre façade. Cependant, l’efficacité de l’ite dépendra du matériau d’isolation et de l’épaisseur choisie. Zoom sur l’épaisseur d’isolation thermique extérieure idéale pour une ite chez soi.

Isolation thermique extérieure : quels sont les matériaux ?

Si tous les isolants permettent de maintenir le logement dans une température optimale par tous les temps, ils présentent tout de même des caractéristiques propres à chacun. Ces caractéristiques sont déterminées par le matériau constitutif de chacun des isolants. Pour avoir une belle face bien protégée, il existe en effet différents matériaux d’isolation thermique extérieure. Chacun étant adapté aux besoins énergétiques et à l’espace à isoler. Il s’agit notamment des :

  • matériaux minéraux ;
  • matériaux naturels ;
  • matériaux synthétiques ;
  • matériaux minces ou multicouches.

Les matériaux minéraux

Les isolants minéraux sont de loin les plus connus et les plus prisés en matière d’isolants thermiques extérieurs. Très légers, les matériaux minéraux emprisonnent assez d’air d’où leur fort potentiel isolant. Ils résistent très bien au feu et sont assez perméables à la vapeur d’eau.

Ils sont dès lors très efficaces quant à l’isolation thermique ou acoustique et ont généralement un excellent rapport qualité-prix. Les isolants thermiques minéraux sont entre autres la laine de verre, la laine de roche, la laine en verre cellulaire, etc.

Les matériaux naturels

Aussi efficaces que les isolants minéraux, les isolants naturels sont de même beaucoup utilisés pour les travaux d’isolation thermique extérieure. Ils sont capillaires, souples, écoresponsables et disposent d’un bon coefficient d’isolation. Comme isolants naturels, on distingue la fibre de bois, le liège, le chanvre, le lin…

Les matériaux synthétiques

Moins performants que les autres, il s’agit d’isolants peu coûteux et quelque peu utilisés. On les retrouve souvent dans la construction des dallages industriels, les toitures inversées, les terrasses circulables, les terrasses végétalisées…

Les matériaux synthétiques sont entre autres le polyuréthane et le polystyrène. Tous deux sont conformes au marquage CE. Qui plus est, ils sont certifiés par ACERMI.

Les matériaux minces ou multicouches

Il s’agit plus de compléments d’isolation que d’isolants thermiques à proprement parler. Les matériaux minces ou multicouches ne permettent pas en effet une isolation thermique réussie.

Utilisés tous seuls, ils ne suffisent pas pour obtenir un meilleur diagnostic énergétique. Les isolants minces ou multicouches conviennent mieux à renforcer l’action d’autres matériaux isolants. Ils sont encore appelés produits minces réfléchissants ou films thermo réflecteurs.

Comment choisir son matériau pour l’isolation thermique extérieure ?

Isolation thermique maison

Le choix du matériau pour l’ite de son logement n’est pas à prendre à la légère. Pour cause, toujours bénéficier d’une bonne température intérieure quel que soit le temps, dépend majoritairement du matériau d’isolation thermique et de son fonctionnement.

Ainsi, afin d’effectuer le meilleur choix quant au matériau pour isoler, il existe de nombreux critères à considérer. Il s’agit de l’épaisseur du matériau, sa performance, le temps de déphasage, les spécificités du matériau.

L’épaisseur du matériau

Il s’agit d’un critère très essentiel pour bien choisir son matériau. En effet, non seulement il sera d’un grand atout pour la résistance thermique de l’isolant, mais il vous dispense aussi des factures exorbitantes de chauffage.

Ainsi, quand bien même certains isolants disposent de moins d’épaisseur et sont efficaces, il est préférable d’opterpour un matériau d’isolation thermique extérieure doté d’une bonne épaisseur.

La performance d’isolation thermique

La performance de l’isolant thermique est également un point clé quant à l’isolation thermique extérieure. Associée avec l’épaisseur, la performance intrinsèque du matériau déterminera sa conductivité. Ainsi, moins sera sa valeur et plus efficace sera le matériau.

Pour un choix de matériau optimal, il faudra de ce fait veiller à la performance intrinsèque du matériau pour une ite efficace.

Le temps de déphasage du matériau

Le temps de déphasage d’un matériau d’isolation traduit la durée de l’isolant thermique à transmettre la chaleur accumulée durant le mois d’été. Il est donc judicieux d’opter pour un matériau doté d’un long temps de déphasage.

En effet, avec un temps de déphasage relativement long, la diffusion de la chaleur accumulée traînera sur la durée. Ce qui va permettre un décalage entre température intérieure et extérieure.

Les spécificités du matériau

Un matériau d’isolation doté de multiples caractéristiques idéales pour l’ite est toujours mieux qu’un simple matériau pour isoler. Ainsi, avant de choisir votre matériau d’isolation thermique extérieure, comparez ceux disponibles.

Un matériau doté d’un doublage thermo acoustique sera à titre illustratif beaucoup mieux qu’un simple matériau d’isolation. Ce, surtout si vous êtes dans un habitat collectif. Dès lors, prisez beaucoup plus un matériau qui convient bien à vos besoins et qui offre de plus d’atouts intéressants pour l’ite.

Quelle épaisseur pour une bonne isolation ?

Maison rénovée ITE

Le choix de l’épaisseur pour l’isolation thermique extérieure dépend de vos besoins de même que d’autres facteurs. Ainsi, pour vous prononcer sur l’épaisseur idéale pour faire une isolation extérieure, vous devez au préalable prendre en compte votre situation géographique, le chauffage intérieur que vous souhaitez, l’orientation de la maison, etc.

De même, il est important de garder en tête que les nouvelles constructions et rénovations devront être en adéquation avec les critères de la RT en vigueur. Toujours est-il que pour les isolants classiques, une épaisseur moyenne de 14 à 20 cm garantit généralement une isolation thermique extérieure de qualité.

Somme toute, une ite permet non seulement de rénover la façade de sa maison, mais aussi favorise une limitation par l’extérieur des transferts thermiques entre murs et intérieur. Les procédés utilisés sont divers (ite sous enduit et ite par bardage), mais les résultats sont pour la plupart très satisfaisants.

Plus de ponts thermiques, plus d’excès de chaleur en été, la température intérieure reste donc homogène par tous les temps. Toutefois, l’efficacité de l’isolation va déprendre du matériau d’isolation utilisé et de l’épaisseur prisée.

Pour un choix optimal, veillez à adopter un matériau qualitatif qui correspond à vos besoins et prisez une épaisseur comprise entre 15 et 20 cm.

Charpentier et menuisier depuis près de 10 ans, j'interviens régulièrement sur des chantiers en isolation par l'extérieur. J'ai décidé de créer ce site, afin de vous faciliter la recherche d'informations et la réalisation de votre projet d'isolation extérieur à moindre coût. Vous saurez tout ce qu'il faut savoir, puis vous pourrez demander 3 devis gratuits en moins de 5 minutes.

Isolation extérieur